lundi 2 juillet 2007

PAGE BLANCHE 71.

Le principe immuable des « Pages Blanches » : Un nom au hasard dans l’annuaire de Loire-Atlantique = un portrait imaginaire.

3 commentaires:

La Crainte a dit…

Tu vas pas me croire ! Mais Geneviève Parage, c'est ... MA COUSINE !!! Son portrait imaginaire n'est pas très ressemblant, mais c'est marrant il y a malgré tout un petit quelque chose. Je vais même la voir début août à Couëron, c'est dans le Pays Nantais (très joli comme coin), ça doit pas être très loin de chez toi ! Si tu veux, je te la présente, elle est sympa !!!

Anonyme a dit…

La crainte arrête un peu, c'est pas drôle !

ça fait beaucoup de mal à Hervé quand on lui fait croire que les gens qu'ils dessinent existent pour de vrai...

Vraiment c'est pas sympa !

Olivier

beulette a dit…

le principe est délirant !!

(je sais c'est pas très constructif mais fallait que ça sorte)