vendredi 20 juillet 2007

PAGE BLANCHE 79.

Le principe immuable des « Pages Blanches » : Un nom au hasard dans l’annuaire de Loire-Atlantique = un portrait imaginaire.

9 commentaires:

Dezertik Marsian a dit…

Arrêtes les amphet' Hervé, arrêtes. Tête de motëur, va.

Tes portraits ont toujours le petit quelque chose qu'on à déjà observé sur quelqu'un dans la rue. T'sais qu't'es bon toi.

Si ça continue j'vais finir par croire qu't'es sur le remblai d'Tharon plage à faire des portraits aux touristes.

Tanquerelle a dit…

Ah, non! Ça j'ai déjà donné quand j'étais jeune. En bien pire même: Je faisais la caricature des gens dans une grande surface de la zone industrielle de Saint Etienne! S'ils achetaient deux paquets de glaces Magnum, ils avaient le droit à une caricature en échange!
C'est un très mauvais souvenir.Très.

Jerry Frissen a dit…

Je te parie qu'en Novembre, la liste de tes mauvais souvenirs va se trouver complètement sans dessus dessous!

raphe a dit…

celle-ci est particulièrement géniale avec son coté cagole que tout le monde en a une dans sa famille ou son voisinage mais qu'on supporte pas de voir.

Zara White a dit…

Y'a une bite ! J'adore !

sandrine a dit…

On dirait ma prof de français au collège "Anne de Bretagne", Madame Boyé, je crois...

mathieu a dit…

Fuck on dirait ma mère qui se serait rasé la teuté.

Dick Traceur a dit…

Ah la vaaache ! Elle est trop bonne la salope !!!

Dezertik Marsian a dit…

Houla, y'a du craquage dans l'air.