vendredi 13 juillet 2007

PAGE BLANCHE 76.

Le principe immuable des « Pages Blanches » : Un nom au hasard dans l’annuaire de Loire-Atlantique = un portrait imaginaire.

4 commentaires:

les Canevet's de Tours a dit…

le 18 juillet c'est l'anniversaire de ma maman, peut-être qu'avec un peu de chance...

Message subliminal 1 : le nom de la commune où elle habite commence par un Re et finit par un Zé (indice complémentaire il n'y a que deux syllabes dans le nom de cette commune de Loire Atlantique)

Message subliminal 2 : elle porte le même nom de famille que le signataire de ce message

Message pas subliminal du tout : ne pas tenir compte de ce message, c'est en fait toujours un plaisir de venir voir qui a été croqué au jour le jour et surtout si je connais...

Tanquerelle a dit…

Ah bin oui, mais non. Les pages blanches sont pur hasard et elles le resteront. C'est ça qui est bien. Immuable, c'est immuable. En tout cas merci pour le commentaire.

les Canevet's de Tours a dit…

De rien, c'est vrai que je préfère le gros suspense du matin avant de débarquer sur la nouvelle page blanche. C'était donc juste comme ça ce commentaire, il était plutôt destiné au gros bottin pour qu'il s'ouvre sur la bonne page le bon jour !

Tontarzan a dit…

OOOOoooyyyoooyoooo !!!
yyoooyooooo !