lundi 5 mai 2008

PAGE BLANCHE 106.

Le principe immuable des « Pages Blanches » : Un nom au hasard dans l’annuaire de Loire-Atlantique = un portrait imaginaire.

Ça faisait longtemps. Il faut dire que je ne bosse plus chez moi et que dans mon nouvel atelier, je n'ai pas d'ordinateur. Je prendrai des photos un jour pour ceux que ça intéresse. C'est un atelier dans un ancien blockhaus à Nantes!

5 commentaires:

patrick topaloff a dit…

il a été flic dans les années 80
il s'est fait refaire la gueule depuis ...du beau boulot .
depuis il est devenu gitan on
l'appelle "Pinot simple guitariste de plata"

Anonyme a dit…

Le blockhaus à côté de l'esplanade de l'éléphant de royal de luxe??

Eric Pinot est un nom d'emprunt qui lui a été fournit par le programme U.S de protection des témoins. C'est en réalité un ancien tueur à gage de chinatown, le neveu de l'oncle Chan.

Moltes.

Anonyme a dit…

"Est ce que ce dessin de monsieur pinot n'était pas tout simplement un désir de fuite inconscient?une forte envie de quitter un monde idéal dans lequel Tanquerelle, et bien malgré lui,s'était retrouvé plongé.C'est en tout cas à cette époque qu'il s'est remis à l'ouvrage sur le gang des postiches.On connait la suite et pour bien des historiens, la carrière de celui qui devint chef de gang sous le nom Vévé la terreur à la moustache très fine, commença précisémment précisemment avec le portrait d' éric pinot"
Y.B. in : "la double vie de Véronique tanquerelle"

Tanquerelle a dit…

Hé, hé, hé! J'aime bien que les gens cherchent une histoire autour des "pages blanches". C'est leur vocation première, en vérité.
Pour répondre à Moltes: oui, il s'agit bien de ce blockhaus. Il a été construit par les allemands comme refuge pour les ouvriers des chantiers Dubigeon, si je ne me trompe pas. Des rumeurs laisseraient entendre que le trésor de guerre nazi s'y trouverait encore...
Quand a Y.B: Tu sais ce qu'il leur fait aux balances, "Vévé la terreur à la moustache très fine"?
Moi les p'tits "pisse-copie" qui s'amusent à dégoiser à tout va, ils se retrouvent vite fait à nourrir les civelles au fond de la Loire. Juste en face du Palais de Justice, au cas ou ils auraient des réclamations à faire...

Anonyme a dit…

C'est ça, c'est bien, ma petite véronique.Ne réfléchis pas.Laisse ton côté violent sortir et ta moustache s'épaissir..