mardi 30 octobre 2007

The Chrome Cranks.

Ah, combien de fois devrais-je louer, ici, les mérites de La Crainte!
Car, c'est encore lui qui m'a montré le chemin tortueux qui mène à ce groupe de branquignoles que sont "The Chrome Cranks". Alors, aujourd'hui, je lui dis ceci: "il y a une autre vidéo de ses affreux chevelus sur Youtube".
La vidéo, on s'en fout un peu, mais laissez vous bercer par cette tendre ritournelle qu'est "Hot blond cocktail".
"Et si c'est trop fort pour vous, c'est que vous êtes trop vieux" comme le dit si bien le toujours fringant Lemmy.

mercredi 24 octobre 2007

THE BRONX

C'est Jerry qui m'a fait découvrir cette bande d'excités. Du coup, je me demande si le "sailor Jerry" crédité au début et à la fin du film, ce ne serait pas lui. Tu te déguises en petit marin à pompon lors de tes sorties nocturnes, Jerry ? En tout cas, c'est quand tu veux pour un petit concert de ces gars là. En fait mon rêve serait de me retrouver à la place du petit nerveux à la chemise rouge qui gueule dans le micro. Ça doit être autre chose que de gueuler tout seul dans mon atelier avec mon critérium en guise de micro.
Allez, Jerry, tu peux bien nous le dire maintenant. C'est toi, "Sailor Jerry" ? J'ai même entendu dire que tu aimais bien qu'on te touche le pompon, dans l'arrière salle...

vendredi 12 octobre 2007

POSTICHES ET BICHROMIE.

Après pas mal de tergiversations de ma part, je crois que j'ai trouvé la couleur pour les postiches. Celui qui dit préférer la version noir et blanc, je lui défonce le crâne à coup de palette graphique.




jeudi 11 octobre 2007

C.A.M. enfin le blog.

Quoi!? Le blog des catcheurs nantais à moustaches!
Pour tout savoir sur les origines de "Michou La Savate", connaitre le vrai visage de "Louis Vengeur" et "Pepito" ou encore, tenter de comprendre les problèmes d'alcoolisme de "Lovely Adolpha".
Le blog officiel du C.A.M. c'est un peu "VOICI" mais avec des moustaches, s'il vous plait.

PAGE BLANCHE 99.

Le principe immuable des « Pages Blanches » : Un nom au hasard dans l’annuaire de Loire-Atlantique = un portrait imaginaire.



SOUS VOS APPLAUDISSEMENTS!

Cette photo pourrait très bien être une publicité cachée pour les pulls Paul Fourticq.

mercredi 10 octobre 2007

PAGE BLANCHE 98.

Le principe immuable des « Pages Blanches » : Un nom au hasard dans l’annuaire de Loire-Atlantique = un portrait imaginaire.

mardi 9 octobre 2007

PAGE BLANCHE 97.

Le principe immuable des « Pages Blanches » : Un nom au hasard dans l’annuaire de Loire-Atlantique = un portrait imaginaire.

mardi 2 octobre 2007

PAGE BLANCHE 96.

Le principe immuable des « Pages Blanches » : Un nom au hasard dans l’annuaire de Loire-Atlantique = un portrait imaginaire.





DU BIO, DU TOP, DU FOOT, DE LA TÉCI ET DE LA COLÈRE...

Ah, me voici enfin revenu de mes vacances en Ukraine. Voici quelques saines lectures, approuvées par votre humble serviteur, le révérend...663? 664? 665? Mais non, voyons, 666!!
Et là, on commence par du lourd. Et attention, ça n'est point parce qu'un obscur pigiste des "Inrockuptibles" a fait un très bon article à son sujet, que je vais m'interdire à mon tour, de dire tout le bien que je pense de ce "two shots". Il est ici question de parfaite alchimie, tant le dessin de Brüno, épouse à merveille, l'écriture d'Appollo. Les personnages sont si bien campés, que l'on a qu'une envie, celle de les retrouver dans d'autres aventures intergalactiques.
Allez en paix, mes agneaux!

BIOTOPE 1 ET 2. de Appollo et Brüno.
Guillaume Bouzard est une créature de Dieu bien étrange, il faut bien l'admettre. Il a cette particularité de faire rire avec n'importe quoi. L'autre fois encore, alors qu'il était tout nu avec Relom dans les rues d'Antibes...mais c'est une autre histoire, je m'égare.
Il nous ferait un album entier sur la chute des valeurs boursières qu'on se pisserait dessus quand même. Sois béni, mon enfant.

FOOTBALL, FOOTBALL de Bouzard.
Ces jeunes gens ne sont jamais venus dans ma paroisse, mais je les y invite avec enthousiasme. Cité 14 est une série foisonnante, pleine de personnages étranges et fascinants. J'aime beaucoup le petit côté faussement naïf et rétro du dessin. Mes ouailles, plutôt que de faire don d'un euro pour l'église, courez acheter Cité 14!
Le révérend marche à vos côtés mes agneaux!

CITÉ 14. de Gabus et Reutimann.
Et pour finir, un bon coup de goupillon dans la gueule. Ce petit bouquin vous laisse tout chose une fois sa lecture achevée. "Ça vous prend par la croupe et vous retourne comme une crêpe" comme dirait King JU. Et pourtant, point de violons larmoyants, point d'esbroufe. De la sobriété, une narration haletante.
Alléluia!

LA COLÈRE dans l'eau. de David De Thuin.